Baromètre du numérique 2018 : le smartphone, outil de prédilection des Français

6 décembre 2018

L’édition 2018 du Baromètre du numérique confirme le caractère de plus en plus incontournable des réseaux mobiles dans l’usage des Français, dessine une évolution dans leurs manières de regarder les contenus audiovisuels et révèle la persistance de la fracture numérique.

Le 3 décembre 2018, l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep), le Conseil général de l’économie (CGE) et l’Agence du Numérique ont publié les résultats de leur enquête annuelle sur la diffusion des outils numériques et l’évolution de leurs usages. Réalisée par le Centre de recherche pour l’étude et l’observation des conditions de vie (Credoc), elle porte sur un échantillon représentatif de 2.214 personnes de 12 ans et plus, interrogées en face-à-face.
La première partie s’intéresse aux principaux taux d’équipements (en téléphone fixe, téléphone mobile, ordinateur à domicile, mais aussi smartphone, tablette, connexion internet à domicile et télévision) et présente la proportion d’internautes dans la population française ainsi que les modes de connexion les plus couramment utilisés à domicile.Il apparaît que l’équipement en téléphonie fixe continue de baisser, tandis que l’équipement en téléphonie mobile se stabilise à 94 %. Le smartphone, dont 3 Français sur 4 ont l’usage, reste le terminal le plus utilisé pour accéder à internet.
La seconde partie fait le point sur les usages, en distinguant les usages sur téléphone mobile (navigation sur internet et messageries instantanées, itinérance en Europe) et, plus largement, en étudiant les usages sur internet (achat, réseaux sociaux, e-administration, recherche d’emploi et économie du partage). En particulier, l’appétence pour des services en ligne dédiés à la santé est mesurée : la santé à l’ère numérique présente un fort potentiel de développement.Le baromètre confirme que le poste de télévision est désormais concurrencé par d’autres terminaux et usages : 33 % des Français ont regardé la télévision en replay et autres vidéos sur un téléphone, une tablette ou un ordinateur au cours des 12 derniers mois, et ce taux s’établit à 75 % chez les jeunes adultes.La participation aux réseaux sociaux se maintient à 59 %, elle est même en baisse significative chez les 12-17 ans (-8 points) et les 18-24 ans (-3 points).
La dernière partie de l’étude évoque plus largement le numérique dans la vie quotidienne, que ce soit en termes de temps passé sur les écrans ou de la protection de la vie privée. A cet égard, en progression depuis 10 ans et en accélération en 2018, l’inquiétude face à une insuffisante protection des données personnelles constitue le premier frein à l’utilisation d’internet.Sont également abordées ici les stratégies mises en œuvre par nos concitoyens lorsqu’ils n’arrivent pas à s’approprier les outils informatiques et numériques. Il est à noter à cet égard que près de 40 % des personnes rencontrant des difficultés en utilisant des outils informatiques souhaitent pouvoir être formés.

– Communiqué de presse de l’Arcep du 3 décembre 2018 – “Baromètre du numérique : publication de l’édition 2018” – https://www.arcep.fr/actualites/les-communiques-de-presse/detail/n/barometre-du-numerique-publication-de-ledition-2018.html
– Baromètre du numérique 2018, 18ème édition – https://www.arcep.fr/actualites/les-communiques-de-presse/detail/n/barometre-du-numerique-publication-de-ledition-2018.html
– Dossier de presse du secrétariat Secrétariat d’Etat au numérique du 3 décembre 2018 – “Baromètre du numérique 2018” – https://www.arcep.fr/actualites/les-communiques-de-presse/detail/n/barometre-du-numerique-publication-de-ledition-2018.html
– Baromètre du numérique : équipements et usages, chiffres au 30 juin 2018 – https://www.arcep.fr/actualites/les-communiques-de-presse/detail/n/barometre-du-numerique-publication-de-ledition-2018.html